Essais cliniques et thérapeutiques

Vous trouverez ci-dessous une liste non-exhaustive de différents projets de recherche sur la DMFSH, actuels et passés.
Pour plus d'informations, cliquez ici.

Etudes de caractérisation, d'histoire naturelle de la maladie

  • Etude de caractérisation clinique, génétique, épigénétique des patients atteints de DMFSH1 et de DMFSH2 promue par le CHU de Nice et financée par l'Agence Nationale de la Recherche (Nice, France)
    Cette étude française multicentrique a pour but de mieux connaitre la DMFSH de type 2 et de mieux caractériser les patients sur les plans génétique et clinique. Inclusions terminées à ce jour, l'analyse des données est en cours.
  • Etude des profils neurologique et psychiatrique de la DMFSH1 et de la DMFSH2 (Nice, France)
    Cette étude française monocentrique a pour objectif de comparer les profils cognitifs et psychiatriques des personnes atteintes de DMFSH1 et de DMFSH2.
  • Etude du tableau clinque, du profil d'expression et de la qualité de vie chez des patients atteints de DMFSH à début infantile (CINRG : Australie, Canada, Etats-Unis, Royaume-Uni, Suède)
    Cette étude a pour objectif d'améliorer la compréhension de la DMFSH à début infantile grâce à l'étude des caractéristiques cliniques, du profil d'expression et de la qualité de vie des patients atteints de DMFSH.

Thérapie pharmacologique

  • Etude sur l'effet d'une supplémentation en Antioxydants sur la fonction musculaire de patients atteints de DMFSH (Montpellier, France)
    Les résultats d'une étude randomisée en double aveugle évaluant les effets d'un cocktail de 4 antioxydants (vitamine C, vitamine E, zinc et sélénium) ont montré une légère amélioration de la fonction musculaire dans la DMFSH (Passerieux et al, 2015).
  • Etude de la sécurité d'utilisation, de la tolérance, de la pharmacocinétique et de l'activité biologique de l'ATYR1940 chez les patients adultes atteints de DMFSH (AtyrPharma, France, Italie, Pays-Bas)
    L'ATYR1940 est une molécule qui module le système immunitaire. C'est un dérivé d'une synthétase d'ARN transfert. Cet essai consiste à tester les effets de différentes doses d'ATYR1940.
  • Etude sur l'effet de l'Albutérol chez les patients atteints de DMFSH (Colombus-Ohio, Etats-Unis)
    Cette étude réalisée au début des années 2000 visait à déterminer si l'Albutérol augmente la masse et la force musculaires.

Thérapie cellulaire

  • Etude de la greffe autologue de myoblastes (Nice, France)
    Lors de cette étude, des myoblastes (cellules précurseurs des cellules musculaires) ont été prélevés dans des muscles non atteints par la DMFSH (quadriceps) et greffés sur les muscles malades des patients (muscle jambier antérieur). Cet essai, réalisé chez 9 personnes, a permis d'observer une bonne tolérance et une bonne faisabilité, même si la greffe ne s'est pas révélée efficace.
  • Etude sur la greffe de cellules souches provenant de muscles ou de tissus adipeux (Téhéran, Iran)
    Cet essai iranien consiste à prélever des cellules souches provenant de muscles ou de tissus adipeux et à les greffer dans les muscles biceps, triceps ou trapézoïdes.

Entrainement physique

  • Etudes sur l'efficacité de l'électrostimulation sur la ceinture scapulaire, les quadriceps et sur le jambier antérieur chez des patients atteints de DMFSH (Nice, France)
    Ces études avaient pour but d'évaluer l'efficacité d'un entrainement régulier par électrostimulation sur la fonction musculaire, la fatigue et la douleur.
  • Etude de l'entrainement physique de forte intensité (Copenhague, Danemark)
    Cet essai danois, réalisé chez 30 personnes atteintes de DMFSH, a pour objectif d'évaluer les effets d'un entrainement physique de forte intensité chez les patients atteints de DMFSH.
  • Etude de l'introduction d'un entrainement physique régulier, sur 24 mois, chez des patients atteints de DMFSH (Saint-Etienne, France)
    Cet essai français, actuellement en cours d'analyse, a pour objectif d'évaluer l'efficacité sur la fonction musculaire de la pratique d'un entrainement combiné aérobie et en force, non supervisé et à domicile.
  • Etude de la morphologie et de l'IRM musculaire de patient pratiquant un entrainement physique régulier (Saint-Etienne, France)
    Cet essai se base sur l'étude d'IRM et de biopsies musculaires de patients atteint de DMFSH ayant déjà participé aux précédents protocoles d'entrainement physique régulier.

Etude de la maladie par techniques d'imagerie

  • Etude de la santé osseuse chez des patients atteints de DMFSH (Baltimore, Etats-Unis ; Sydney, Australie)
    Cette étude a pour but d'évaluer si la densité minérale osseuse est diminuée chez les patients atteints de DMFSH.
  • Suivi d'IRM sur un an dans la DMFSH (Copenhague, Danemark)
    Cette étude consiste en un suivi de la progression de la maladie sur un an, par la réalisation de 2 séries de tests incluant IRM et évaluations fonctionnelles du dos et des jambes.
  • Imagerie et spectroscopie par résonnance magnétique chez des patients atteints de DMFSH (Baltimore, Etats-Unis)
    Cette étude a pour but de comparer les résultats d'imagerie chez des personnes atteintes et non atteintes et d'identifier des biomarqueurs de la maladie.

Recherches Fondamentales

  • Mécanismes moléculaires de la dystrophie Facio-Scapulo-Humérale: de l'apport de la génomique à l'exploration mécanistique de nouvelles voies de régulation du locus 4q35 (Marseille, France)
    Cette étude a pour but d'explorer plus en profondeur le mécanisme conduisant à la DMFSH, maladie variable, asymétrique et sélective en créant de nouveaux modèles cellulaires basés sur technologies disponibles dans les instituts des différents partenaires (myoblastes et les myotubes primaires, des myoblastes immortalisés, cellules pluripotentes induites).

Les congrès

Evénements à venir

Evénements passés

  • 14 - 18 Mars 2016 :
    Congrès scientifique AFM Myologie 2016 (Lyon, France)
    AFM
  • 23 - 25 Novembre 2015 :
    13èmes journées de la Société Française de Myologie (SFM) (Lyon, France)
    SFM
    En marge des journées de la SFM, une réunion conviant l'ensemble des investigateurs intervenants dans la prise en charge de la DMFSH sera également organisée afin de présenter en détails les futurs projets liés à l'Observatoire.
  • 29 - 30 Mai 2015 :
    2nd FSHD Trial Preparedness Workshop (Rochester, NY, Etats-Unis)
    FSH society
    L'Observatoire National Français des patients atteints de DMFSH a été présenté à cette occasion par le Pr Sacconi. Plus de 50 intervenants du monde entier (parmi lesquels la Food and Drug Administration (FDA), la FSH Society, le National Institute of Health (NIH)) se sont ainsi rencontrés dans le but de présenter les derniers résultats de recherche et de planifier la mise en place de futurs essais cliniques. Les avancées actuelles sur la recherche de biomarqueurs de la maladie ont également été évoquées ainsi que la poursuite d'action ayant montré des résultats prometteurs.
    photo

Les publications

Vous trouverez ci-dessous une liste de publications récentes.
Pour plus de publications, cliquez ici.

Développement de traitement pour la DMFSH

La société Facio Therapies va développer une molécule qui augmente l'expression de SMCHD1, un répresseur naturel de DUX4. Cette activation aurait pour but de réduire l'expression de DUX4.

Diminution de l'expression du gène FAT1 dans la DMFSH

Mise en évidence d'une diminution d'expression du gène FAT1 dans les muscles les plus précocement atteints chez les patients DMFSH.
Mariot V. et al. Correlation between low FAT1 expression and early affected muscle in facioscapulohumeral muscular dystrophy. Ann Neurol. 2015 May. voir plus

Absence d'hypométhylation D4Z4 chez les patients asymptomatiques

Les patients DMFSH asymptomatiques ont un niveau de méthylation plus élevé que les symptomatiques.
Gaillard MC. et al. Differential DNA methylation of the D4Z4 repeat in patients with FSHD and asymptomatic carriers. Neurology. 2014 Aug. voir plus

Identification de miARN en tant que marqueurs biologiques dans des fœtus

Des microARN ont été identifiés comme marqueurs biologiques de la DMFSH dans les muscles de fœtus porteurs de la maladie.
Portilho DM. et al. miRNA expression in control and FSHD fetal human muscle biopsies. PLoS One. 2015 Feb. voir plus

Mise en évidence de l'interaction entre les gènes DUX4 et FRG1

Le gène DUX4 interagit directement avec le gène FRG1.
Ferri G. et al. Direct interplay between two candidate genes in FSHD muscular dystrophy. Hum Mol Genet. 2015 Mar. voir plus

Existence d'une corrélation entre la faible méthylation et la sévérité clinique

Lemmers RJ. et al. Inter-individual differences in CpG methylation at D4Z4 correlate with clinical variability in FSHD1 and FSHD2. Hum Mol Genet. 2014 Sep. voir plus

Développement d'un nouveau modèle de souris DMFSH

Un nouveau modèle de souris DMFSH développé en introduisant dans le chromosome X le gène DUX4 (inductible sous doxycycline).
Dantapat A. et al. Dominant lethal pathologies in male mice engineered to contain an X-linked DUX4 transgene. Cell Rep. 2014 Sep. voir plus

Le gène SMCHD1 responsable de la DMFSH2 pourrait modifier la sévérité de la maladie chez des familles atteintes de DMFSH1

Sacconi S. et al. The FSHD2 gene SMCHD1 is a modifier of disease severity in families affected by FSHD1. Am J Hum Genet. 2013 Oct. voir plus

Découverte de la DMFSH de type 2

Lemmers RJ. et al. Digenic inheritance of an SMCHD1 mutation and an FSHD-permissive D4Z4 allele causes facioscapulohumeral muscular dystrophy type 2. Nat Genet. 2012 Dec. voir plus

L'exercice physique régulier, compatible avec les activités socioprofessionnelles, apporte des bénéfices fonctionnels significatifs aux patients FSHD.

Bankolé LC et al. Safety and efficacy of a 6-month home-based exercise program in patients with facioscapulohumeral muscular dystrophy: A randomized controlled trial. Medicine (Baltimore). 2016 Aug. voir plus

L'imagerie par résonnance magnétique quantitative révèle un ralentissement des infiltrations de gras dans les muscles des patients FSHD actifs.

Janssen B et al. Quantitative MRI reveals decelerated fatty infiltration in muscles of active FSHD patients. Neurology. 2016 May. voir plus

L'imagerie par résonnance magnétique musculaire : une approche prometteuse.

Fatehi F et al. Muscle MRI of facioscapulohumeral dystrophy (FSHD): A growing demand and a promising approach. Rev Neurol (Paris). 2016 Sep. voir plus

Des mutations dans le gène DNMT3B à l'origine d'une modification de l'état épigénétique de la région D4Z4 et de la pénétrance de la maladie.

van den Boogaard ML et al. Mutations in DNMT3B Modify Epigenetic Repression of the D4Z4 Repeat and the Penetrance of Facioscapulohumeral Dystrophy. Am J Hum Genet. 2016 May. voir plus

Identification de nouvelles interactions entre Fat1 et des protéines adaptatrices SoHo : CAP/Ponsin et ArgBP2.

Braun GS et al. Interaction of atypical cadherin Fat1 with SoHo adaptor proteins CAP/ponsin and ArgBP2. Biochem Biophys Res Commun. 2016 Mar. voir plus

Les ARNm : cibles thérapeutiques potentielles pour le traitement de la FSHD.

Bao B et al. Targeting mRNA for the treatment of facioscapulohumeral muscular dystrophy. Intractable Rare Dis Res. 2016 Aug. voir plus

L'inhibition transcriptionnelle par CRISPR/dCas9 améliore l'état épigénétique de la région D4Z4 et réprime l'expression de DUX4 dans la FSHD.

Himeda CL et al. CRISPR/dCas9-mediated Transcriptional Inhibition Ameliorates the Epigenetic Dysregulation at D4Z4 and Represses DUX4-fl in FSH Muscular Dystrophy. Mol Ther. 2016 Mar. voir plus